Hasparren

Hasparren, cité labourdine au pied du Mont Ursuya au Pays basque

Hasparren est une cité labourdine située au pied du mont Ursuya, aux portes de la province de Basse-Navarre. 

En basque, on la nomme Haitz barne, la cité des chênes qui rappelle les chêneraies qui entouraient, la ville jadis. Le chêne était utilisé pour son tanin avec lequel on traitait les peaux. 

L’industrie de la chaussure succéda au travail du cuir et enrichit la ville jusqu’au milieu du XIXème siècle. Aujourd’hui, l’artisanat, l’agro-alimentaire et l’industrie de pointe composent le tissu économique. 

Chef lieu de canton, la ville est fréquentée pour ses commerces, sa gastronomie (charcuterie, pâtisserie…) et le samedi matin, jour du marché paysan. 

Ses rues pentues recèlent des maisons à colombage, anciennes fermes basques très typées qui datent pour la plupart des XVII et XVIIIème siècle. Elles desservent les onze quartiers disséminés dans les coteaux ceinturant le bourg. 

Hasparren possède un patrimoine religieux riche avec entre autre, le retable en bois polychrome de la chapelle d’Elizaberri et les fresques en couleur de la chapelle art-déco, Notre Dame du Sacré Cœur. 

Eyhartzea est la maison aux volets verts qui a appartenu au poète, romancier, Francis Jammes qui y passa les dix-sept dernières années de sa vie. Elle se visite aujourd’hui. 

Entre plaine et montagne, Hasparren est au cœur d'un territoire où sont organisés des sentiers de randonnées pédestres ou équestres, où se découvrent l'architecture basque et les traditionnelles parties de pelote toujours présentes lors des fêtes traditionnelles. 

En venant de Bayonne, il est bien pour rejoindre Hasparren, d’emprunter la route impériale des Cimes construite par Napoléon 1er pour permettre un accès plus aisé à l’intérieur du Pays basque.

Idée de visite

Le site de Miremont

0.00 €

à partir de
Bardos

La réservation
en direct !