Force basque

Scène de tir à la corde lors du Festival de Force basque à Saint-Palais

Défis que se lancent les Basques.

Ce qui était autrefois un défi entre les jeunes des fermes est aujourd'hui une compétition entre villages et un temps fort de la saison estivale !

Et au pays des défis, chacun met volontiers sa force au service du village dont il défend l'honneur ! Le jeu fait parti intégrante de l'âme basque.

Les travaux d'antan : taille de pierre, abattage des arbres en forêt, fauchage des prairies, travaux aux champs avec les boeufs... revivent aujourd'hui grâce au jeu, à la force basque, inspirée de la vie quotidienne de ce pays.

Les huit épreuves de la force basque

Soka tira (tir à la corde) : réunit huit hommes par cordée. Pour vaincre, chaque équipe devra tirer son adversaire sur 4 mètres. L'épreuve se déroule en deux manches gagnantes.

Untziketariak ou Esneketariak (épreuve des bidons)
: épreuve individuelle ou chaque concurrent devra parcourir la distance la plus grande avec un bidon de 41 kg à chaque main.

Zaku lasterka ou Zalulariak(sprint avec un sac sur l'épaule)
: course en relais qui engage une équipe de trois coureurs, utilisant comme témoin un sac de maïs de 81 kg. Cette épreuve existe aussi en course individuelle.

Arpanariak (scieurs de long) : équipe de deux sportifs qui doit d'effectuer plusieurs coupes le plus rapidement possible sur un tronc de 60 à 75 cm de diamètre, avec une scie passe partout.

Orga joko(épreuve de la charrette)
: le sportif doit faire tourner, à bout de bras, une charrette de 360 kg sur son timon et doit le faire sur la plus grande distance circulaire possible.

Aizkolariak (bûcherons)
: il s'agit de couper le plus rapidement possible un nombre de troncs de hêtre donné, d'un diamètre de 35 à 60 cm. Les troncs sont disposés horizontalement, verticalement au sol et à 6 mètres de hauteur.

Lasto altxatzea ou lasto altxari (lever de ballots de paille)
: le concurrent hisse une botte de paille de 45 kg au bout d'une corde, à l'aide d'une poulie, à une hauteur de 8 mètres. Le mouvement se répète le plus grand nombre de fois en deux minutes.

Harri altxatzea (lever de la pierre) : l'athlète soulève des pierres de différents poids (250 à 300 kg) et les hisse sur son épaule. L'épreuve dure 4 minutes.

Idée de visite

Trinquet Pleka

20.00 €

à partir de
Sare

La réservation
en direct !