Surfeuse

Eugénie aime surfer les vagues de la Côte des Basques. « Il y a quelque chose là-bas qui vous transcende, ça ne s’explique pas ».

Peut-être parce que c’est ici que tout a commencé, en 56, quand les Yankees se sont lancés sur des planches en bois qui finissaient leur course dans les rochers !

Avec son longboard un peu rétro, Eugénie s’imagine aux temps des pionniers du surf en Europe.
A la Côte des Basques, Eugénie retrouve un peu cette ambiance californienne où tout le monde est beau et bronzé. Décontracté, le sourire aux lèvres. Elle s’y sent en harmonie avec l’espace aussi : sous les yeux de la Villa Belza, l’océan s’ouvre sur des kilomètres, des milliers, il n’y a que l’horizon pour vous regarder… Et les flâneurs assis sur le long muret.

Eugénie surfe depuis ses 6 ans. La mer, elle ne peut plus s’en passer. C’est souvent l’effet que ça fait quand on grandit près de l’océan. C’est son père qui lui a appris à surfer. C’est un ancien champion, un surfeur de grosses vagues. Il s’est mesuré plusieurs fois à Belharra, la plus belle de toutes.

La sensation préférée d’Eugénie, c’est de pénétrer dans le Tube, mais c’est aussi la plus angoissante ! Etre enfermée dans la « chambre verte » procure d’intenses montées d’adrénaline,  mais c’est aussi une manœuvre dangereuse, où il faut savoir garder son sang-froid.
Eugénie est confiante, sa planche est sa meilleure alliée, grâce à son shaper favori, Eric, un australien tombé amoureux de la côte basque il y a plusieurs années.

Surfeuse sur la plage de la Côte des basque, villa Belza en fond Biarritz Pays basque

Aller plus loin

Idée de visite

Spot du Casino

Hendaye

Tags : Pays basque, Surf

La réservation
en direct !